Julia, La prof 01 (Black femdom) FR

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Big Tits

Julia, La prof 01 (Black femdom) FR- Chapitre 1 –Je m’appelle Julia, j’étais une mère de famille typique qui vivait avec mon amoureux de toujours une vie assez routinière avec ma fille de 19 ans Rebecca. J’avais tout juste 38 ans, j’étais professeur dans un cégep. Ma fille allait être admise dans la même école ou je donnais mes cours. C’était une école pratiquement toute blanche. Quelques noir, asiatique en forte minorité mais elles étaient assimilés au québec et agissais comme n’importe quel étudiants de race caucasienne. Ma fille Rebecca avais de long cheveux noir avec du Double D tout comme moi. Par contre, elle avait une shape bien plus tight avec un cul serrés. J’étais très fier d’elle car elle ce comportais toujours de la bonne manière. Elle était moins timide que je l’étais à mon époque. J’avais toutefois une raison d’être plus timide quand j’étais jeune… J’avais la shape de ma fille à cette âge-là, je devais avoir 19-20 ans peut-être… je vendais du chocolat au porte à porte quand soudainement je tombais sur une famille de noir qui venais probablement d’aménager. Leur visage montrait des regards sévères et arrogants. La mère avais de la misère de marcher, je me rappelle encore de sa démarche… son gros cul bondissais d’un coté à chacun de ses pas sec et lourds. Pour faire une histoire courte, je leur ai montré mon inventaire de chocolat et leur prix mais elle ne comprenait aucuns traitres mots de ce qui sortait de ma bouche puisqu’elle parlait anglais. Elle me fit rentrer à l’intérieur et rapidement elle me fit comprendre qu’elle avait aussi du chocolat à vendre. Elle m’attrapait par ma crinière blonde et me cracha au visage tout en me frappant du revers de la main avec sa main libre. Elle enleva ses sandales et me força à sucer chacun de ses orteils. Suck each and one of my TOES you white bitch! I’M Your Superior! Je suis devenue sa pute domestique pour quelque jour avant que sa fille aménage avec moi en colocation et abuse de moi elle aussi avec ses copines. Elle me vendait même à ses frères pour qu’il me fourre. Je détestais me faire traiter ainsi mais pour une raison que je ne connais pas j’étais incapable de tenir tête à ses femmes noires. Ils m’ont toutefois laissé partir quand je suis tombé enceinte de mon chum j’avais également illegal bahis croqué le pénis d’un de ses frères ce qui me valut de lourdes punitions mais je crois qu’à ce moment-là elles me respectaient ou me craignais un peu plus. Après je décidai de déménager plus loin avec mon chum pour établir une vie loin de tous ses démons du passée. Maintenant j’avais encore un Double D ferme avec un cul plus rond qu’à mon jeune temps mais quand même bien entretenue. J’aimais me tenir en forme mais je n’avais quand même pas d’abdos contrairement à ma fille. Personne ne savait ce secret mis à part moi. Je ne me trouvais pas le courage de tout divulgué ce qui c’étais passée à mon chum ou n’importe… c’était derrière moi. Mon premier jour pour la première année de 2015 fut surprenant… Je rencontrais les nouveaux élèves. Tous étais très gentils mis à part une qui semblais à part des autres… plus rebelles… encore avec cette attitude Arrogantes et Sévère. C’était une jeune femme noir de 19 ans, peut-être que c’était moi ce protégeais trop vu mon passée… Son nom était Lacy. Elle rasait complètement ses cheveux ce qui la rendais probablement plus autoritaire et portais souvent des habits de camouflage ou léopard. Elle avait des épaules assez larges pour son âge malgré sa charpente plus menue. On voyait qu’elle s’entraînait probablement en musculation dans un gym ou chez elle. Quelque semaine plus tard, Lacy montrais aucun intérêt à rentrer dans les rangs et s’améliorer. Elles avaient un comportement très désagréable pour les autres et très irrespectueux. Je devais faire tout en mon pouvoir pour essayer de lui montrer que dans mon cours ce ne sont pas des comportements que j’approuve alors je haussais le ton mais elle m’ignorait complètement. Elle bousculait les autres étudiants… elle leur lançais des projectiles de toute sortes… je comprenais pourquoi personne ne voulais ce mettre avec elle en classe. Rebecca ma fille étais dans la même classe que Lacy mais ce comportais dignement et étais entourée de ses amis. C’était probablement la personne la plus apprécié de ma classe et même peut-être de l’école. Un jour je pris mon courage à deux main et à la fin de mon cours j’interpella Lacy.Julia : « Lacy, viens ici s’il vous plaît je dois te parler illegal bahis siteleri »Lacy : « Ooooh shit, i’m late… s’tu veut? »Julia : « Eum, eh bien tes résultats ne sont pas à la hauteur et tu te diriges tout droit vers un échec de plus ton comportement avec les autres étudiants sont inacceptable. Je craints être obliger d’appeler tes parents pour essayer de régler tout cela. »Lacy : « Fuck you bitch! Tu me prends pour Einstein? J’ai pas besoin de tes MATH! »Julia : « Inadmissible… tu ne t’aide pas du tout présentement. »Lacy : « Like i care… Yo, la petite Rebecca pourrais m’aider right? »Julia : « Eum, non je ne crois pas qu’elle soit inscrites dans l’aide au étudiants. »Lacy : « Fuck off than. »Lacy partie en me fessant un clin d’œil, c’était vraiment une jeune femme arrogante. Ce soir-là j’appelai chez eux sans recevoir de réponse. J’envoyai donc un mail à l’adresse fournie. Je reçus un message plus tard dans la soirée de sa mère me disant qu’elle viendrait demain soir après les cours.Le lendemain soir après les cours, j’attendais la mère de Lacy. J’avais révisée ce que j’allais lui dire car je devais avoir une préparation vu que c’était très problématique pour moi de rencontrer la mère de cette jeune femme et j’anticipais une mère qui agissais un peu de la même manière que Lacy alors je me devais d’être forte et faire preuve d’autorité. Lacy fut la première arrivé. Elle me faisait encore une fois un clin d’œil l’air de ne pas réaliser que la situation allais devenir problématique pour elle et qu’elle auras des conséquences. Lacy s’assied devant moi, sa mère rentra et j’étais renversé…C’était Lizzy, celle qui m’avais torturé et pris comme esclave lors de ma jeunesse. Elle était rendu ronde et plus musclé. Elle affichait un large sourire au visage et s’approchais de moi. Elle me fit un câlin comme si nous étions des amis et sa main ce balada en dessous de mes Jeans ou elle tira très fort sur mon G-String. Je hurlais de douleur mais elle mit rapidement une de ses mains devant ma bouche. Lacy riais et applaudissais sa mère.Lacy : « Put that white fat bitch in is place »Fat? Je n’étais pas si grasse… Lizzy ma lâcha et retira ses souliers. Elle me jeta ses bas crottés en pleine figure.Lizzy : « Tu sais ce qu’il te reste à canlı bahis siteleri faire! Rattrapons le temps perdu, Kneel before me and lick my FEET! »Je m’agenouillai donc devant Lizzy et je lichais ses pieds. Des pieds malpropres. Lacy riais et semblais passer du bon temps me regardant licher les pieds sale de sa mère. Lacy, retira son petit short d’armée et elle était complètement nue aucun sous-vêtement derrière ses shorts. Elle pris ses deux fesses avec ses deux main et les sépara l’une de l’autre exposant son trou de cul. Lizzy : « Tu ne perds pas de temps Lacy.. »Lacy : « Tu avais dit qu’elle était mienne! Allez maintenant! Je veux ta langue à l’intérieur de mon Stinkhole! Je veux que tu devienne addicted de mon Butthole! Je veux que tu en redemande. You’re gonna be my personal white slave for ass cleaning duties! Lave-moi le CUL salope! »J’insérai donc ma langue dans l’anus de Lacy. C’était un belle Anus, c’est la première chose que je me suis dites vu que par le passée j’en avais vu plusieurs. Je ne pouvais mentir sur le point que j’étais attirer d’avantage par les femmes noirs que tout autre chose pourtant je ne pensais pas être lesbienne et je préférais tout de même les hommes caucasiens que noir. C’était vraiment bizarre… peut-être que j’étais Lesbienne après tout. Lizzy me tapais sur les fesses violement plusieurs fois jusqu’à temps que celle-ci devienne excessivement rouge. Lacy : « You like it huh BITCH! Tu es mienne maintenant! »Lizzy m’attacha une sortes de collier ou c’était marqué Lacy’s property. Lacy repris parole avec moi qui faisais des cercles alentours de son anus. C’était effectivement malpropre et dégueulasse mais pour une raison qui m’étais inconnue j’étais mouillé et excité. Lacy : « Toute l’école sauras que tu es ma BITCH à présent, you will wear that SHIT ALL THE TIME! »Julia : « Mais mon mari et ma fille le verras… »Lacy : « Invente des excuses and please… dompe ton mari! Tu n’as plus le temps pour avoir un homme dans ta vie désormais. »Ce soir-là, je retournais à la maison avec un collier au cou qui était verrouillée. Je jetai les choses de mon chum dehors en lui disant de quitter. Je restais stoïque vu que j’étais encore sous le choc. Il ne comprenait aucunement ce qui ce passais… Heureusement Rebecca n’étais pas à la maison. Tout cela aura été encore plus difficile. J’étais rendu uniquement l’esclave de Lacy. J’étais… bizarrement… excité à l’idée de l’être mais également apeuré. Que me réservais l’avenir et que ce passerais t’il demain?

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın