salope en devenir 6

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

salope en devenir 6Les deux jeunes attendent avec impatience. Le papy cède sa place et se met à l’écart. Incroyable, il bande encore. Damien, celui à la grosse queue, s’assoie dans le fauteuil à côté de moi. Il tire Sylviane à lui et l’installe à califourchon. Son gland est devant la chatte baveuse de ma grosse salope. Elle prend son rostre en main et le guide pendant sa descente. L’énorme engin se fait difficilement un chemin. Elle souffle. Eric, le comparse de Damien, vient se positionner entre les fesses de Sylviane. Je lui ôte le plug. — Je peux, me demande-t-il??— je t’en pris.Damien, en gentleman, écarte les fesses de la fille qui le chevauche. Sa bite bien au fond et au chaud, il attend Eric. Il rentre sans problème, le plug ayant fait son travail. Elle est maintenant empalée sur une bite monstrueuse et une autre dans le cul. Elle souffre, je le vois à son visage mais elle accepte son rôle de vide couille. Le papy, Roger, grimpe sur le fauteuil de droite et se fait astiquer le manche par une Sylviane en transe. Et moi dans tout ça?? Je grimpe sur le fauteuil de gauche. Elle à deux bites à sucer. Elle alterne entre celle de Roger et la mienne. Je sens une langue sur mes deux valseuses. C’est Damien qui s’amuse avec et en me faisant un beau sourire, il continue en me gobant les couilles, tour à tour.Roger est en extase.— Putain, je n’ai jamais une putain de la sorte… Qu’elle bouffe-bite que tu as là, incroyable?!!! Et ce petit con qui me met un doigt dans le cul, le pied… Argh, putain de sa mère…Effectivement, Eric doigte Roger et tente sa chance sur ma rondelle. Pourquoi pas. J’écarte les jambes et son doigt inquisiteur vient me titiller, me masser le sphincter. La sensation est trop bonne. Ma bite dans la bouche de ma petite pute et le doigt muğla escort d’un branleur dans le cul. Ma position est scabreuse et le p’tit cul d’Eric m’attire. Je descends du fauteuil et je vais m’agenouiller derrière ce cul parfaitement lisse qui s’excite dans les fesses de Sylviane. — Je peux, lui dis-je en présentant ma bite entre ses deux fesses.— Vas-y, défonce-le, il adore ça cette tarlouze, me répond Damien.Ayant le feu vert de celui qui doit le fourrer régulièrement, je pousse à peine. Ma queue est absorbée, avalée par ce cul accueillant. Je ne peux retenir un râle de satisfaction. Je suis en train d’enculer le cul du mec qui encule ma princesse. (Qu’est-ce que je dis!). On transpire tous les cinq. Sylviane hurle sa jouissance, Robert décharge pour la deuxième fois dans la bouche de… Ma princesse. Damien se crispe, et largue tout en gueulant.— Putain, que t’es bonne… Argh…Woui…Robert se laisse tomber sur un fauteuil. Eric jouit doublement sous l’effet de la sodomie qu’il pratique à Sylviane et de mon jus qui lui inonde son conduit. Je me penche sur le corps d’Eric et l’embrasse à pleine bouche. Délicieusement pervers. Je lui assène un dernier coup de bite et je tombe à genoux. Sylviane essaie de se déboîter mais elle est retenue par Damien. Il la lime encore et il me montre le cul de ma belle soumise. L’invitation est trop belle. Je plante mon dard dans ce cul offert. Je sourit d’extase, le jus d’Eric déborde de partout. Damien jouit une nouvelle fois dans un cri tonitruant. Je le suis, putain, j’en peu plus. on s’affale par terre. Sylviane m’embrasse amoureusement.— Merci Hervé…— De rien, ma puce. (carrément)Robert se rhabille difficilement. On éclate de rire…Petite douche à quatre. Sylviane est resplendissante. Damien propose escort muğla un rendez-vous avec leurs meufs. Rendez-vous et numéros de téléphones pris, ce sera pour vendredi. ils ne sont pas PD, juste bi et cela me rassure.Je tiens Sylviane par la main.— Ça t’as plus??— Hummm… Terrible… Oui… Un peu spécial…Elle se colle contre moi… J’adore. Elle m’avoue qu’elle craint de rentrer chez elle, de retrouver sa fille. En bas de son immeuble, elle m’embrasse, mais pas un bisous d’amour, un baiser de dépit, d’embarras. Je la regarde entrer dans l’ascenseur. Putain, je rebande!!! Son gros cul, ses énormes mamelles sont un appel à la débauche. Je la plaque sur la parois du fond.— Tu aimes le sexe, tu respires le sexe.— Oui, me répond-elle langoureusement, avec toi… Poursuit-elle en se mettant à pleurer.— T’inquiète, ta fille, je m’en occupe.L’ascenseur s’arrête au quatrième, son étage. Elle tremble. Je lui prend les clés des mains et ouvre la porte de son petit appartement.— Maman, c’est toi??— Oui ma chérie, je ne suis pas seule.— Encore un pauv’con, comme à ton habitude?!La, mon sang ne fait qu’un tour. Je me fou à poil et me dirige vers sa chambre, bite tendue de colère. Sylviane tente de me retenir.— A poil?!!!Sans attendre, je pousse la porte de la chambre de la petite pisseuse. Surprise par mon irruption et ma tenue, elle sursaute. Elle n’a d’yeux que pour ma bite. Elle en bave. Telle mère, telle fille. Je lui administre une gifle retenue. Sylviane, m’ayant suivie, part également en larmes. J’ai deux donzelles qui chiales, Bravo. Je sent que la fille est du même acabit que la mère. Adepte des grosses queues. — Arrêtez de braire… Je vous attends dans dix minutes dans le salon… On a à parler.Je ressorts en claquant la porte, un peu fort, la muğla escort bayan poignée me reste dans la main. Il y a du boulot…Sylviane arrive en tenant sa fille par la main. Je décide de me lever et d’ouvrir la valise. Je lui tends la petite tenue de soubrette et lui dis, que désormais, cela sera sa tenue. Elle disparaît dans sa chambre. Sylviane, désorientée, s’assoie dans le canapé. Elle se ravise très vite et vient s’accroupir entre mes jambes. Elle me caresse les mollets, les cuisses pour finir sur ma verge. Gourmande. Je bande comme un fou.Sa fille revient dans cette tenue faite pour elle. Il faut dire qu’elle ne se ressemble pas. Autant sa mère est petite et enrobée, elle est grande, fluette mais a des fesses bien rebondies et des seins quasi inexistants. De longs cheveux blonds lui tombent à la raie des fesses et de charmants yeux noir. Quand elle se retourne, je l’interpelle.— Vire moi cette culotte?!!!C’est dans un geste gauche qui nous fait, sa mère et moi, partir dans un fou rire. Jolie p’tit cul. la tête de Sylviane s’est posée sur ma cuisse. Après mes exploit d’hier soir et de cet après-midi je m’étonne de me mon érection toujours aussi tenace . Aurélie, revient avec un plateau apéritif. Je la félicite mais sa position ne me convient guère. Je la positionne à l’aide de mes pieds, La faisant se tenir accroupie, jambes écartées.Superbe vue sur sa chatte de blondinette. Trop de poil à mon gout mais bon, ce sera pour plus tard. Je caresse la joue de sa mère du dos de la main.J’envie sa fille et Sylviane l’a compris en voyant ma bite tendue et fière. Je me lève et positionne sa fille, face à un mur, bras tendus, jambes écartées et cambrée. Ni Aurélie, ni sa mère n’ose piper mot.— J’ai envie de te baiser comme je baise ta mére… Te défoncer pour que tu apprennes qui est le Maître ici. Tu m’as compris??— Sniff, sniff… Non, non, je suis…— Vierge?? Je ne crois pas.— Non… J’ai mes règles…— Et tu crois que cela va me déranger?? C’est ton cul que je vais prendre. Sylviane, prépare la moi…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın