Une famille en Or (20)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Une famille en Or (20)L’ambiance est au beau fixe…Mardi 13 août 1991Cette fois, Sylvie est avec Flo et moi à la maison pour accueillir Damien. Il ne tarde pas à faire sa connaissance, car elle le surprend en s’approchant de lui pour lui baisser le caleçon:— Allez les filles, j’ai la priorité, vous l’avez déjà eu!Il se laisse faire, d’autant plus que Sylvie s’agenouille devant lui et se met à lui sucer le gland pendant que Flo pose le plateau pour s’assoir dans le canapé et se caresse le clito, jambes grandes ouvertes face à lui. Je vais rejoindre Sylvie et nous le suçons tranquillement à deux. C’est le moment que choisit Ju pour arriver comme convenu de la chambre:— Alors, elle suce bien, ma femme?Damien est un peu déstabilisé de le voir apparaître de façon aussi inattendue, mais il est vite rassuré quand il voit que Ju est en grande érection et lui sourit. De voir Flo se mettre à sucer Ju le met en confiance, aussi il répond:— Euh oui, c’est même excellent, je reconnais qu’elle est bonne!Flo interrompt un peu sa fellation et lui demande:— Et moi, tu n’as pas aimé quand je te l’ai fait? Neveu ingrat!— Euh oui, en fait vous êtes toutes très bonnes…— Bon, ça va, tu es pardonné. Viens donc me baiser maintenant!Elle se met en position de levrette et nous le libérons de nos bouches. Il va la prendre directement pendant qu’elle continue à pomper Ju. Avec Sylvie, nous lui donnons un petit spectacle lesbien en même temps. Finalement, Ju vient bourrer Sylvie qui me mange le clito tandis que Flo en finit avec Damien qu’elle fait éjaculer dans sa bouche. Le temps de se remettre, et il nous quitte, encore tout éberlué de cette séance. Ça a été assez rapide, finalement, et les pizzas sont encore tièdes.Dimanche 18 août 1991Après le coup de feu du 15 août pour Ju, nous sommes descendus hier soir chez ma tante nous changer les idées vite fait. Evidemment, nous en avons profité pour approfondir nos relations. Marie-Lou ne s’étonne plus de voir son fils sucer Ju, mais elle est tout de même un peu surprise quand il me laisse l’enculer avec mon strapon alors qu’il est en levrette sur sa sœur.Aujourd’hui nous sommes à Luynes. Bruno est allé participer à une course de Bi-Cross, véhiculé par mon père, et Ben est allé l’encourager. Ju se retrouve donc seul mec entouré de nanas à poil autour de la piscine. Sève s’est entendue avec Valy pour taquiner canlı bahis un peu ma mère et ma tante, sachant à quel point elles en étaient maintenant question sexe. C’est Valy qui commence en se passant de façon érotique l’huile solaire sur les seins et entre-jambes. Vu l’absence de réactions, Sève et moi nous y mettons aussi. Ju est maintenant en totale érection, et visiblement, ma mère et ma tante ont l’air de se demander chacune pourquoi l’autre ne dit rien.Comme ma mère se met sur le ventre, Valy lui propose de lui passer le monoï sur le dos. Elle le fait correctement des épaules aux reins, puis elle s’attarde sur les fesses, et finalement elle envoie ses doigts dans sa fente., mais ma mère finit par réagir:— Mais, qu’est-ce que tu fais? Et devant tout le monde…— Oh, pardon! Comme on m’a dit que tu aimais ça…— Comment, qui t’a dit ça?— Ben c’est Sève, on se dit tout. Je sais que tu as bien aimé t’amuser avec Ju, Caro et Sève. Maman et moi adorons ça nous aussi.— Comment, Marie, toi aussi?— Euh… Eh bien oui, voilà!Valy repart à l’attaque:— Donc allez, plus de chichis ni de cachotterie, laisse-toi aller!Et elle commence à branler franchement ma mère devant nous. Et du coup Marie-Lou ne résiste pas quand Sève va lui rendre le même service. Ju en profite pour aller se faire sucer à tour de rôle par nos mères pendant que je jouis du spectacle en me caressant le clito. Les caresses deviennent mutuelles, puis enfin, ma mère et ma tante finissent par se lancer ensemble en soixante-neuf une fois bien chauffées par leurs filles. Ju s’économise pour essayer de satisfaire tout ce harem, et il garde son éjaculation pour une double fellation des doyennes du groupe.Une fois l’ambiance calmée, elles commentent cet évènement. Elles réalisent qu’elles avaient sans le savoir Ju et moi en commun dans leurs partenaires sexuels et dans la conversation, il leur apparait d’autres détails:— Mais Marie, tu me dis que ça s’est passé aussi à Barcelo pour toi? Et pourtant il y avait Ben avec vous…— Eh oui, avec lui aussi, toutes les deux! D’ailleurs, si tu veux, je crois qu’il ne dirait pas non avec toi si tu en as envie. Et toi, jamais avec Bruno?— Non, j’aurais jamais eu l’idée. Remarque, il y a peu de temps encore, j’aurais jamais eu l’idée non plus de faire ça avec Ju ou Caro, ou vous trois.Quand nous reprenons la route, je laisse à Sève un sling bahis siteleri ainsi qu’un string de Ju pour Bruno, histoire de faire évoluer la situation …Mardi 20 août 1991Chez Flo, nous sommes juste elle et moi pour accueillir Damien et sa pizza. Nous commençons par lui demander de se branler un peu en nous regardant toutes les deux nous faire plaisir mutuellement avec des godes, puis il est tout heureux de pouvoir nous manger un peu le clito avant passer aux grandes manœuvres. Je suis la première à subir ses assauts tout en continuant à lécher le minou de Flo, et bien évidemment, il ne tarde pas à venir. Je lui demande de ne pas rester dedans et il m’arrose les fesses et le dos. Au moins il sera moins rapide pour la suite.Nous nous activons pour le remettre en grande forme, puis c’est Flo qui a droit à sa levrette. Pendant ce temps, je suis à côté de Damien en lui caressant les fesses et les couilles et je lui propose de changer de trou. Comme sa tante donne son accord, il me laisse le prendre en main et le guider vers son anus dans lequel il s’enfonce en douceur. Il recommence à s’activer et je reprends mes caresses qui vont maintenant plus précisément entre ses fesses. Je sens son anus qui se détend petit à petit, et avec un peu de lubrifiant je finis par y faire entrer juste le bout de mon doigt. Il se crispe un peu autour, mais je le rassure:— Laisse-toi aller, tu verras c’est très bon. Regarde comme ta tante aime ça!Il ne se défend plus et j’y vais très progressivement. Mon doigt finit par aller au fond et coulisse sans effort. Je lui branle un moment le cul, puis je lui demande:— Alors, tu vois?— Oui, c’est vrai, c’est bon.— Eh bien, maintenant, ça va être meilleur!Je ressors mon doigt et prend un petit vibro que j’enduis bien de gel avant de le pointer sur son petit trou. Il se cabre un peu, mais finalement se laisse enculer à fond tout en continuant à pistonner sa tante de la même manière. Comme il ne va plus tenir trop longtemps, c’est Flo qui se dégage et vient le branler tout en lui maintenant le vibro au fond du cul. Il lui éclabousse enfin les seins. Il est de plus en plus décontracté, et c’est tant mieux pour les prochaines fois.Mercredi 21 août 1991Des nouvelles de Luynes par Sève. Hier, tout le monde était à poil autour de la piscine, sauf évidemment mon père qui travaillait. C’était l’occasion rêvée d’initier bahis şirketleri Bru. Valy a demandé à Ben (qui était dans le coup comme les autres) de lui passer du monoï dans le dos. Ce qu’il a fait, s’attardant bien sur les fesses. Evidemment, ça lui a procuré une belle érection qui ne l’a pas empêché de continuer son massage de plus en plus sexuellement explicite. Comme personne ne s’insurgeait, mon frère n’a rien dit, mais il s’est très vite retrouvé dans le même état. Finalement, Valy s’est retournée et a fait mine de découvrir l’état de mon cousin:— Oh, dis donc, tu es en forme! Mais comme c’est de ma faute, je vais arranger ça.Et elle s’est mise à le branler sans vergogne, puis à le sucer, à la grande surprise de Bru qui a regardé les autres en guettant leurs réactions. C’est Sève qui s’est manifestée, mais d’une manière encore plus inattendue pour lui:— Dis, Maman, Bru n’en peut plus, le pauvre. tu veux t’en occuper ou je le fais moi?— Non, c’est bon, vas-y, moi, j’ai plutôt envie de vous regarder faire.Bru s’est cru sur une autre planète quand sa sœur a commencé à le branler, pendant que sa mère et sa tante les regardaient en commençant à se caresser le clito. Trop excité, il n’a pas tardé à gicler sur ses seins une première fois, mais il est vite remonté en pleine érection devant le spectacle que lui offraient ma tante qui suçait maintenant son fils et ma cousine qui se lançait dans un tête-bêche avec ma mère. Du coup, il n’a plus eu de scrupules à se laisser sucer par sa sœur qui l’a ensuite entraîné vers le soixante-neuf en cours. Il a pris Valy en levrette tout en regardant Marie-Lou se faire bourrer par Ben.Sève a suggéré qu’il sorte un peu son gland de Valy pour le faire lécher par Rose, à son grand plaisir, apparemment. Il a alterné un moment entre la chatte de sa cousine et la bouche de sa mère, puis tout le monde a changé de position. Ma mère est allée sucer Ben, et Bru en a profité pour la prendre en levrette. Pendant ce temps, Sève était allée chercher ses jouets, et elle les a utilisés avec Valy et Marie-Lou. Quand Ben a giclé dans la bouche de ma mère, elle a bien avalé tout, puis elle s’est occupé idem de la deuxième éjaculation de Bru qui était imminente.Le pauvre était un peu essoré, mais un peu plus tard Sève et Marie-Lou ont su le motiver suffisamment pour qu’il les prenne pendant que ma mère testait Ben. Finalement, elles ont réussi à le sucer et à le faire gicler chacune à leur tour, soit quatre nouvelles fois. Là, il était vraiment lessivé et il est allé se coucher très tôt, avant que mon père soit rentré.A suivre…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın