À la recherche de celui qui me correspondra…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

À la recherche de celui qui me correspondra…Une annonce attire mon attention. Elle n’est pas comme les autres, elle m’interpelle.Je décide de lui répondre, après tout un échange de mail n’engage en rien.On discute plusieurs jours ensemble, le contact passe plus tôt bien entre nous.Il me propose un rdv pour un dîner, j’accepte sans aucune hésitation. Après tout, on sera dans un lieu public, donc je n’ai rien à craindre.Je choisi de porter une mini jupe noire, un string et un soutien-gorge noirs, des chaussures à talons, un chemisier bleu marine.Le rendez-vous est fixé dans un grand restaurant, que je connais pour y avoir déjà dîné par le passé.À 19 heures, je rentre et après un bref coup d’œil dans le restaurant,je n’aperçois pas mon bel inconnu.Je me dirige donc vers le bar pour l’attendre.Le barman me demande ce que je souhaite boire, je réponds : un martini.Au moment où il m’apporte mon verre, il me demande d’une voix timide…- Vous êtes … ? – Oui, pourquoi ? – Un Monsieur m’a demandé de vous remettre ceci en attendant son arrivée. Il me tend un paquet.Je l’ouvre discrètement et je découvre d’abord une lettre. Avant de fouiller le paquet, malgré ma curiosité je lis les mots poser sur le papier.«  Bonsoir chère soumise,J’espère que tu te portes bien. J’ai décidé de pimenter notre dîner par divers petits artifices. J’espère que tu ne m’en tiendras pas rigueur et que tu joueras le jeu.Après tout, c’est qu’un dîner entre adultes consentants.Pour commencer :- tu te rendras au toilette et tu ôteras tout tes sous vêtements et tu les mettras dans la boîte.- Tu mettras le plug qui se trouve dans la boîte et que j’ai acheté pour toi.- Tu mettras également la petite pompe qui se trouve toujours dans la boîte sur ton clitoris.- Attention de bien la mettre et de bien aspirer ce dernier, sinon il tombera et l’humiliation sera d’autant plus intense pour toi de le ramasser et de devoir le remettre en place devant tous le monde. – Quand cela sera fait, tu iras t’asseoir à une table, au milieu du restaurant, elle est déjà réservé. – Ce sera tout pour le moment, le reste viendra au fur et à mesure du dîner.- À tout à l’heure petite chienne. »Je me rends au toilette avec ma boîte et ma lettre. J’ôte mes sous-vêtements et je regarde à l’intérieur de mon colis.Un plug assez gros s’y trouve, environ 5 x 8 cm, un lubrifiant pour m’aider à l’introduire.Une petite pompe pour mon clito.Je saisit le lubrifiant et bahis firmaları en enduits fortement le plug. Je soupire, il rentrera jamais ! Après de long va et vient, j’arrive à le mettre dans mon cul. La gêne se fait sentir, il est gros, long et il fouille mes entrailles.Je prends la pompe, je lubrifie mon clito et commence à aspirer doucement.Je le sens aspirer et grandir sous l’aspiration. J’ai peur que cela s’aperçoit sous ma jupe, je tente tant bien que mal de le cacher malgré la honte qui m’envahit.Je retourne avec ma boîte au restaurant et je m’assois à la table réserver.Quelques minutes plus tard, un homme rentre et me rejoint. Il s’assoit à son tour , face à moi et me sourit.En guise de bonjour, il me dit :- j’espère que mes ordres ont été exécutés ?- Oui Monsieur.- Bien. On va vérifier cela. Écarte tes jambes !Je le regarde ébahi et apeuré que quelqu’un puisse nous voir. Il me sort de ma honte par un rappel à l’ordre.- écarte tes jambes salope !Sans oser répondre, j’obéis. Mes joues rougissent sous son regard amusé.Il glisse une main sous la table, mais voyant qu’il ne peut me toucher hormis le genou, il se lève et vient à côté de moi.- écarte plus petite pute, me dit il.J’écarte d’avantage laissant ma chatte et mon cul à la vue de tous.Il passe sa main sous ma jupe et s’aperçoit que la pompe est là, il continue à glisser sa main et sent le plug me défoncer le cul.- bien, mais la pompe n’aspire pas assez, elle n’est pas bien mise. Rejoins moi au toilette, je vais arranger cela.Il se lève et me fait signe de le suivre.Il ouvre la porte des toilette pour hommes et d’un ton sec m’ordonne de le suivre.- lève ta jupe !Il se fout de savoir si quelqu’un est là, si on peut ou non nous voir ! N’importe qui peu rentrer et nous voir, mais cela n’a pas l’air de le gêner.Voyant que j’hésite à la lever, il le fait lui même d’un geste brusque.Il ôte la pompe, ouvre le robinet du lavabo et mouille abondamment mon clito.Il remet ensuite la pompe en place, mais il l’aspire tellement que cela devient très douloureux.Je m’empresse de lui faire remarquer…- c’est douloureux et très désagréable Monsieur.- Tu oses rechigner me dit il ?- Non Monsieur. Je dis juste que c’est douloureux !Sans me répondre, il ouvre mon chemisier et saisit mes tétons entre ses mains.Il appose une première pince sur mes seins qu’il a sorti de sa poche. Il fait glisser la chaîne qui la relie à une autre pince sous ma jupe.Il kaçak iddaa appose une deuxième pinces sur l’autre téton, et refait de même avec la chaîne.- quand je te l’ordonnerai, tu ôteras la pompe et tu placeras les deux autres pinces qui sont sous ta jupe sur ton clito.Avant de profiter du dîner, me dit il, tu vas être punie.Il me penche en avant, mes mains sont posés sur la cuvette du wc, la porte grande ouverte.Il me cambre le dos et sors le plug que je portais. – lèche sale pute !Je refuse, même si l’objet qu’il me tend est propre.- lèche ou je vais me fâcher !!!!Je continue à refuser malgré ses menaces.- ne bouge pas d’ici, m’ordonne t’il et laisse la porte ouverte, je reviens !Je reste les fesses à l’air dans les toilettes pour hommes, la porte grande ouverte dans un restaurant où je suis déjà venue.Lorsqu’il revient, il a un sac en cuir à la main. Je ne sais ce qu’il saisit dans le sac, vu que je n’ai pas osé bouger, je suis toujours dos à lui.Je sens qu’il enfonce quelque chose entre mes fesses. Très vite, je sens une chaleur monté, puis une sensation de brûlure.Il l’enfonce profondément dans mon cul, puis remets mon plug en place.Il m’ordonne de le retourner et de m’assoir sur la toilette, jambes bien écartées.J’ai le cul en feu, ça me brûle les entrailles mais je n’ose lui faire part de mon ressenti.Il ôte à nouveau ma pompe de mon clitoris. Il prend dans son sac une petite bouteille et mets quelques gouttes sur mon clito, dans la pompe également avant de la remettre.Mon clito me brûle, j’ai les larmes qui montent. Mon premier réflexe, ôter cette chose qui me torture au plus haut point.Ma main glisse pour ôter cet objet de supplice, mais il l’a saisît et m’en mempêche.- tu as voulu jouer… tu as perdu ! Me dit il. Tu as du gingembre dans le cul, du piment sur ton clito, des pinces sur tes seins. Et ce n’est que le début ! Plus tu refuseras d’obéir, plus tu souffriras. Maintenant à table, allons dîner.Je sors des toilette en larmes, le cul en feu, le clito torturer qui me brûle, les seins tirailler par les pinces.Je n’arrive pas à manger, tant la douleur est forte.- mange m’ordonne t’il.- j’ai pas faim.- mange !- non !Il se lève, me rejoints et retire la pompe de mon clito sans aucun ménagement. Au beau milieu du restaurant.Il saisit les deux pinces de tout à l’heure, qui attendait patiemment qu’on les utilise.Il caresse mon clito d’une main, de l’autre il saisit une pince et la kaçak bahis dépose sur le capuchon du clito. L’autre pince vient se poser directement dessus.Un cri s’échappe involontairement de ma bouche. – tu le fais exprès me dit il. Lève toi immédiatement.Je m’exécute. Au moment où je me lève de ma chaise, les pinces reliés entre elles entre mes tétons et mon clito se tendent et m’arrache un nouveau gémissement.- dehors, va sur le parking.Je sors du restaurant honteuse et rouge de honte. Il ne tarde pas à me rejoindre, son sac de cuir dans une main, dans l’autre la boîte qu’il m’a offert qui contient mes sous-vêtements.Il ouvre le coffre d’une voiture. Mets tout ce qu’il avait en main dedans. Referme la voiture et me saisit la main.Il m’entraîne un peu plus loin, vers l’arrière du restaurant. Il me lâche la main et m’ordonne de l’attendre.Il retourne vers l’entrée principale. Moi j’attends derrière, à l’abri des regards.Lorsqu’il revient vers moi, il est accompagné de deux hommes.- à genoux sale chienne, m’ordonne t’il.Je m’exécute en observant les deux hommes qui le suivent.Arrivée a ma hauteur, il ôte mon chemisier, ma jupe. Je me retrouve nue face à ces trois hommes.L’un d’eux vient vers moi et m’examine comme on examine du bétail.Il palpe mes seins, mon cul, ma chatte. Fait des commentaires déplacés sur mon corps.- ses seins sont fermes, mais sa chatte trop étroite. Tu dilates son cul, super !L’autre inconnu se joint au premier. – son clito est trop petit, ses téton aussi, faudra travailler tout cela ! Il faut qu’ils soient plus gros pour qu on puisse jouer correctement avec. Son cul devra pouvoir accueillir une bouteille de champ. Sinon on va se faire chier !L’homme qui m’avait invité à ce dîner finit par répondre …- on va déjà la baiser, lui défoncer le cul et la chatte. Ensuite, elle subira nos envies et nos folies quelques heures. Ensuite, on avisera suivant son obéissance.Les deux hommes acquiescent en souriant.On me retire le plug. On me pousse à quatre pattes sur le sol, et l’un des hommes vient s’enfoncer dans mon cul sans ménagement.Un autre prend possession de ma bouche, il enfonce tellement loin sa queue que j’ai l’impression d’étouffer.Le troisième, se glisse sous moi et me prend par la chatte.Pendant ce long débat, l’un tire sur les pinces de mes tétons. Un autre, tourne et retourne les pinces de mon clito, le troisième me gifle lorsqu’il sent mes dents sur sa queue.Ils m’ont tous baiser par tous les trous, tous sont passé par mon cul, ma chatte et ma bouche.Après ces longues heures de souffrance et d’humiliation, j’ai accepté un autre rendez-vous avec les trois.Mais ça, c’est une autre histoire.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın