Marathon Pelvien (2)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Marathon Pelvien (2)Mon deux heures d’animation passée. Fourrant mon premier trio de vieilles un dimanche au soir. Dans la petite chambre de la salle communautaire. Une première dame de 68 ans entreprise assez rapidement en missionnaire dans le lit. Grosse, toujours en couple et en manque d’affection. Désireuse de se faire prendre par un petit jeune de 21 ans. Les deux autres attendant à l’extérieur discutant. Écoutant durant les minutes une petite sérénade de gémissements. Une éjaculation, une douche mutuelle puis vint la deuxième. Une autre grosse toujours en couple de 64 ans particulièrement entreprenante. Une fellation suivi d’un chevauchement. S’exprimant telle Mélanie Hill dans une scène érotique de Cape Wrath. La madame qui se faisait aller sur mon pieu d’une cadence très rapide. Réalisant qu’elle devait avoir un fort caractère pour se trémousser ainsi. Laissant échapper quelques Hunnn…Hunnn…Hunnn…durant l’acte. Évacuant mes semences en elle dans les instants. Une deuxième douche et me voilà en compagnie de Colette. Dans sa voiture sur le chemin du retour. Prise dans un recoin sombre de la forêt. À l’abri des regards. Sa porte arrière ouverte prise dans la position de la pieuvre. Une petite dame de 66 ans bien menue mesurant à peine 5 pieds. Reprise comme une chienne chez elle son mari absent. Fourrant la madame en levrette qui jouissait à en perdre presque la voix.Fait à noter que je rendais maintenant visite à ma directrice Rolande à tous les mardis soirs chez elle. Une farouche baiseuse de 56 ans qui en redemandait toujours plus. Absente en cette même journée durant le mois. Faisant connaissance de sa tante Diane âgée de 73 ans. M’attendant à ma grande surprise seule chez sa nièce. Une courte discussion et me voilà déjà entrain de m’acoquiner de cette vieille dame en rut. ataşehir escort Habillée d’un pantalon corsaire blanc et d’une camisole turquoise. À part ses cheveux blancs. Diane paraissait aisément 20 ans plus jeune. Aux yeux bruns portant des lunettes. Avec une silhouette fort agréable à regarder et une grosse paire de seins. D’une conversation anodine à une autre. Réapparaissant de la salle de bain ne portant qu’un tablier de ménagère. Sans sous vêtements. La pointe de ses gros seins tombant bien dressée. Me faisant signe de bien venir la suivre jusqu’à la chambre du lit conjugale. Venant en elle à trois reprises. M’avouant qu’elle n’avait pas fait l’amour depuis 15 ans. Particulièrement impressionné par l’exécution de la position de la brouette avec elle. Diane de ma grandeur exécutant un 69 en début d’hostilité. Goûtant à sa grosse chatte blanche bien velue. Sa cyprine chaude dégoulinant autour de ma bouche. Grand-mère de trois enfants. Très expressive au lit. Sa poitrine malgré son âge avancé était tout à fait spectaculaire. Baisant comme des lapins pendant plus d’une heure. Totalement subjugué par son endurance lorsque prise en levrette. Des sons de pénétrations mouillées résonnant dans toute la pièce. De la cyprine coulant vers l’intérieur de ses cuisses durant l’acte…Diane – Rolande m’avait dit que tu baisais comme un dieu…(Reprenant son souffle)…Les mois se suivirent couchant de nouveau avec Rolande et puis mes offrandes du dimanche. La période des fêtes arrivant. Un groupe de huit vieilles m’invitant à une soirée particulière. Âgées entre 44 et 71 ans. Étalant 400 dollars pour se faire sauter. Un deuxième jeune homme présent à la fête de couleur noire métissée. Un peu plus vieux et plus grand que moi s’appelant Jeffrey. Svelte et naturellement bien membré. Une soirée où ümraniye escort l’alcool coulait à flot. Ingérant quelques stimulants sexuels pour passer la nuit. Quatre dames dans une chambre avec moi et quatre autres dans une autre avec Jeffrey. Entamant une longue conversation avec Linda dans le lit. Les trois autres discutant entre elles. Une dame de 63 ans aux mains baladeuses et câline. Très petite ne mesurant que 5 pieds. Embrassant celle ci tendrement avec la langue. Elle me caressait tout doucement la tige pour la faire durcir. En m’indiquant de lui caresser les seins. Découvrant son odeur de femme chaude toute émoustillée.Jeffrey qui une demi heure plus tard entreprenait sa première dame les entendants gémirent. Donnant ainsi le ok à mes quatres chambreuses pour se déshabiller. Et de s’assouvirent de ma tendre jeunesse. Appréciant les deux plus jeunes. Yolande de race noire et Stacie âgées de 44 ans voluptueuses. Puis Edith très grande à 5 pieds 9 pouces âgée de 68 ans. De corpulence généreuse aussi avec le visage ressemblant un peu à celui Kris Jenner. Yolande sur ma tige et Stacie sur mon visage en début d’hostilité. Edith seule qui me chevauchait telle une amazone. Avec sa grosse chatte béante percutant mon bâton de percussion. Puis Linda que je pouvais piner farouchement par en arrière. Avec l’entré de son petit vagin bien étroit. L’entendant couiner comme une truie. Découvrant une autre grand-mère de quatre petits enfants en chaleur. Une heure passée le groupe de quatre permutant l’un vers l’autre. Faisant connaissance de Lyne (64 ans), Marjolaine (59 ans), Marjorie (65 ans) et une deuxième Edith (71 ans). Remarquant qu’avec leurs cheveux humides en batailles. Jeffrey avait dû bien les ramoner toutes les quatres. Mangeant chacune des petits gâteaux à saveur de vanille et kartal escort fraise et buvant un café. Une courte discussion et me voilà déjà entrain de pénétrer Lyne en missionnaire. Puis Marjorie la grosse cochonne qui me chevauchait sur le rebord du lit. La doyenne qui me donnait ensuite rendez vous sous la douche. Prise debout à même le mur devant. Embrassant ses petits seins flasques en empoignant son fessier. Avec ma tige dans sa bouche au final avalant le tout. Une serviette savonnée dans sa main gauche. Pour me nettoyer le corps avec contemplation telle une infirmière…Lyne – Hummmmm…Si tu veux bien passer chez moi un samedi…De retour à la chambre Marjorie et Lyne en petites culottes seins nus. Marjolaine ma seule non assouvie. Qui me semblait toute douce m’attendant sur le rebord du lit. Léchant sa chatte pour ensuite venir l’enfourner lentement. La femme la plus délicate du groupe l’embrassant tout doucement. Ressemblant à Ève-Marie Lortie mais en un peu moins grosse. Lui faisant l’amour en missionnaire comme un amoureux. Découvrant sa chatte bien humide et lubrifiée. J’avais bien apprécié m’acoquiné de celle ci. La madame qui me disait des mots doux à l’oreille en caressant tout doucement le bas du dos et mon fessier. Mes yeux pers regardant les siens. Une odeur de vieilles chattes mouillées envahissants l’endroit. Lyne, Marjorie er Edith visionnant attentives l’interaction. Introduisant ma hampe pour faire perdurer le moment. Accélérant ma cadence. Quelques jets de mouilles aspergeant mon pubis taillé court. Faisant jouir la madame un peu. J’avais adoré m’assouvir de celle ci. Éjaculant en elle après 15 minutes d’intrusions pelviennes. La remerciant après coups d’avoir été ma dernière offrande. Fourrant les 85 femmes du bingo du dimanche par groupe de trois durant l’année. Ainsi que la directrice, sa tante, la dame à la billetterie puis la cuisinière du centre communautaire. Mon éducation sexuelle passant de forgée à ultra polie. Devenant l’amant de ces vieilles. Les adeptes passant de 85 à plus de 120.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın