TRANNY SECRETARY HIGHT SCHOOL 12

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

TRANNY SECRETARY HIGHT SCHOOL 12Lydia et Samantha, aidées de leurs amies respectives, recherchaient sur Internet un homme soumis pour leur mère.”Regardez cette annonce : petite salope soumise cherche maitresse sadique…”Non, il est tout poilu, maman a horreur de ça.” la coupa Samantha.”Les poils ça s’épile.” fit remarquer sa soeur.”Non, de toute façon il ne me plait pas. Trouve en un autre.”Lydia continua ses recherches.” Bitemolle cherche maman sévère.””En tout cas, Il a bien choisi son surnom. Mais non, ça ne va pas non plus.””Et celui-là” intervint ANNA “petit cul serré, cherche grosse queue pour l’ouvrir…””On dirait le cul à Sam” dit Lydia “Bien trop serré pour maman!”Elles cherchaient sans succés depuis une demi-heure quand :”Et celui-là?”proposa Claudia. “Lopette69, tapete soumise et masochiste cherche maitresse sévère et experimentée pour pouvoir la servir…Les filles regardèrent l’écran. On voyait juste un cul en gros plan avec l’anus bien ouvert.”C’est de l’art abstrait” demanda ANNA.”Elle a raison. Non, mais regardez moi ce fion!” Approuva Lydia. “Maman en sera folle. Elle pourra s’amuser comme avec celui de papa. En plus, il n’habite qu’à une heure d’ici.””Ca lui ferait un super cadeau d’anniversaire, c’est dans deux semaines.” renchérit-elle.”Il faudrait quand même qu’on voit à quoi il ressemble en entier” lui dit son frère.”Tu as raison, j’appele tout de suite.”Lydia convint d’un rendez-vous dans l’après-midi.”Vous venez avec moi les filles, je vais voir le CADEAU pour maman.”Elles arrivèrent à l’adresse indiquée.Lorsqu’elles sonnèrent, un homme un peu plus âgé que Corinne, entierement nu comme l’avait exigé Lydia, vint leur ouvrir avant de se mettre à genoux.”C’est vous ma nouvelle maitresse?” demanda-t’il humblement à Lydia.SPLASH. Elle le gifla de toutes ses forces.”Ca va pas, tu ne crois quand même pas qu’une déesse comme moi va prendre une lope dans ton genre comme esclave. A la rigueur, si tu es bien obéissant, je te laisserais peut etre lécher mes escarpins!” lui répondit-elle d’une voix méprisante.Lydia avait immédiatement pris son role de maitresse très au sérieux. Au moins l’homme savait immédiatement à quoi s’en tenir.””Appelle moi Godess LYDIA! Et je te présente les princesses Claudia, Anna et Samantha.” Tu peux embrasser leurs chaussures en signe de soumission.”Samantha fit discretement remarquer à ses amantes : “C’est bizarre quand même; Lydia est une déesse et nous on est juste des princesses.””Je cherche un cadeau d’anniversaire pour ma mère” reprit la jeune fille sur le même ton. “Elle a besoin d’une lope dans ton genre pour lui casser le fion! J’espère qu’il bien propre au moins. Fait moi voir ton cul!”Lydia fourra sans ménagement son gant bakırköy escort en latex dans l’anus pour vérifier.”Hum, ça va. Heureusement pour toi. Ma mère ne supporte pas les fillettes négligées.”Le terme fillette ne corespondait pas vraiment à la stature de l’homme. Il devait mesurer dans les 1,90 m pour 100 kg, alors que Lydia mesurait 1,62 pour 52 kg. Il était amusant de voir comment un gaillard aussi costaud tremblait comme une feuille devant une fille aussi menue.”Qu’est-ce que vous en pensez” demanda Lydia”Je preferes “salope du 83″ il a une plus grosse queue. La sienne est ridicule.” déclara Claudia.”Oh, ce n’est pas très grave. Ma mère n’utilise jamais le sexe de ses soumis autrement que pour l’écraser sous sa semelle.” rétorqua Lydia.”Ce qu’il y a de bien, c’est qu’il a le cul bien dilaté. Je suis bien placée pour savoir que ta mère adore les gros godes.” précisa ANNA dont l’anus était toujours endolori.”Il a une queue minuscule, mais par contre ses couilles sont énormes, c’est bizarre.” rajouta-t’elle.”C’est vrai lopette, comment ça se fait?””Mon ancienne maitresse me donnait très souvent des coups de pieds dans les testicules.””Tu aimais ça?””Oui maitresse.”SPLASH”Pardon GODESS LYDIA””Et elle est ou ta maitresse?””Elle a déménagé et je suis maintenant tout seul.””Oh le pauvre toutou, sa maitresse est partie en l’abandonnant. Ce n’est pas gentil ça. Elle aurait au moins pu te laisser à la SPLA, la société de protection des LAVETTES!””Non, en fait elle a eu raison. Sinon il t’aurait piqué. Qui veux tu qui adopte une loppe comme toi?” se ravisa Lydia.Roger maintint sa tète baissée”Fais nous voir ta garde robe!” lui demanda la jeune déesse.L’homme leur présenta les vetements que lui faisait porter son ancienne maitresse.Lydia choisit une tenue de soubrette en vinyl noir et blanche, une perruque rousse, et des mules noires à talon aiguille avec un petit pompon sur le dessus.”On viendra te chercher samedi dans 2 semaines à la même heure. Tu as intérêt a être prete : lavée, habillée, coiffée, maquillée. Enfin tout quoi.” Deux semaines plus tard.”Allez suis nous jusqu’à la voiture!’ ordonna Lydia”Mais godesse, je ne vais quand même pas sortir comme ça. Mes voisins vont me voir”SPLASH “Depuis quand tu discutes les ordres? Non mais qu’est ce que c’est que cette petite salope mal élevée! Depeches toi de venir, sinon je te fais faire tout le chemin à genoux”. Durant le trajet, lopette croisa une de ses voisine dans la rue. Il baissa la tete”Godesse, vous croyez qu’elle m’a reconnu?””Je ne sais pas si elle t’a reconnue avec ta perruque, mais en tout cas elle a bien vu d’ou tu venais.” Lui répondit Lydia en riant.Les filles avaient tout beşiktaş escort prévu pour l’aniversaire de Corinne. Pendant que Samantha et Claudia l’avaient emmenée faire du shopping, Lydia et Anna préparaient son cadeau d’anniversaire dans la salle. Elles firent mettre lopette à genoux et le recouvrir avec un grand carton qu’elles avaient récupéré. Un peu de papier coloré, un joli ruban, et cela faisait un énorme paquet au milieu de la pièce.”Joyeux anniversaire!” clamèrent en coeur les filles au retour de Corinne.”Vous y avez pensé.” dit-elle en les embrassant une à une. “Vas-y maman, soulève!”Corinne enleva le carton d’un coup et découvrit son cadeau.”Oh merci les filles.” dit-elle visiblement très émue.” Et il a même une carte de voeux autour du cou comme pour un chiot!”Elle lit la carte “Bonne anniversaire maman. Il s’appelle lopette, il cherche une maitresse sévère pour dilater son gros cul et torturer ses testicules.””Et il y a également une inscription sur la poitrine.” remarqua Corinne.Lydia avait en effet écrit en gros cartactères avec son rouge à lèvre : ” Please, kick my ball mistress!””Ca veut dire frappez moi dans les couilles s’il vous plait maitresse.” Précisa Lydia.”Merci chérie, mais j’avais compris. Je ne suis pas anglophone, mais j’ai quand meme quelques notions!”” Puisque c’est demandé poliment” ajouta t’elle. Elle leva son pied en arrière, et balança un grand coup de botte dans les couilles de son nouveau soumis.”Merci maitresse.” dit ce dernier en se tenant les burnes.”Oh, et en plus il est bien élevé.” dit Corinne avec satisfaction.Après avoir manger une part de cadeau et but une coupe de champagne, Corinne prit son cadeau en main et commença par lui énoncer quelques règles élémentaires.”Tu feras toutes les corvées. Je te préviens, je suis très exigeante. Je te punirais très sévèrement si je constate le moindre défaut.””Et si j’en trouve pas, j’en inventerais un” pensa-t’elle.”Tu dormira par terre dans le salon. Je ne veux pas entendre tes ronflement ni quand tu iras faire tes besoins….Les filles étaient épattées par l’autorité naturelle de Corinne. C’était un petit bout de femme, 58 kg pour 1,60, et pourtant Roger baissait les yeux devant elle comme un petit garçon.”Allez maintenant, viens avec moi dans ma chambre. Tu vas voir, j’ai plein de choses à te montrer.””Je pense que le mieux est de jaisser votre mère s’amuser seule avec son nouveau jouet. Vous venez chez moi?” proposa ClaudiaToutes les filles se retrouvèrent dans son appartement.”Pourquoi vous me regardez toutes comme ça?” demanda subitement Lydia. “Qu’est-ce que j’ai encore fait?””Il me semble qu’on a encore un petit compte à regler toutes les deux” lui beylikdüzü escort dit son frère.”Je ne vois pas lequel.” répondit sa soeur l’air surprise.”Ne fait pas l’ignorante. Tu sais très bien ce quoi je veux parler. Cet été, avec maman, pour que j’aille à l’école.””Ah ça!” dit Lydia qui semblait avoir subitement avoir retrouvé la mémoire. “Mais c’est de l’histoire ancienne, et en plus comme tu as dit, c’était pour que tu ailles à l’école. Tu ne vas pas me dire que tu m’en veux encore pour ça!””Pour ça et pour plein d’autres choses, Il est l’heure de payer grande soeur!”Lydia essaya de s’enfuir de l’appartement mais ANNA l’en empecha. Elle aussi avait un petit compte à régler avec son amante.”Non, non, tu restes avec nous” lui dit-elle en l’enserrant dans ses bras. Elle l’a porta jusque dans la chambre ou elle la posa sur le lit. Elle lui releva les jambes au dessus de la tete de façon que son anus soit bien offert. Claudia, également complice, dégagea le passage devant elle avant de l’aider à la maintenir.”Non , lacher moi. C’est vrai, je n’ai pas été toujours très gentilles avec vous, mais je ne regrette. Je ne le ferais plus. Promis juré!””Trop tard.” lui répondit son frère. “Tu te souviens de l’accord que j’ai passé avec ANNA. Elle m’a promis que c’est moi qui m’occuperait de ton petit cul en premier. D’ailleur, elle n’arrete pas de me le rappeler, car elle aussi meure d’envie de te le fourrer.””Kevin, tu ne va quand même pas enculer ta soeur?” lui dit-elle en essayant de l’apitoyer.”Tu m’a appelé KEVIN! Tu te souviens tout d’un coup que je suis un garçon, alors que tu me considère comme ta petite soeur depuis des mois.””Garde tes larmes de crocodiles, aujourd’hui je vais me taper ton joli petit cul. Ca va me venger de tout ce que tu m’as fait subir.””Mais c’était pour ton bien. Je t’en prie Kevin.””Ne t’inquiète pas. Tu as dit toi-même que j’avais une toute petite bite. Tu ne devrais donc pas avoir trop mal!” lui dit son frère en riant.Samantha mis un peu de vaseline sur la rosette de sa soeur, puis enfourna sa queue dans son anus. Lydia qui avait un petit cul bien serré se mit à gémir. Elle cria lorsqu’ arrivé à mi longueur, son frère enfonça sa queue d’un coup sec.”Excuse moi soeurette. Tu avais raison, c’est vraiment très glissant la vaseline.””T’es qu’une salope!” lui répondit-elle”Oui, je sais, je tiens ça de ma grande soeur.” Samantha limait avec entrain l’anus de sa soeur. Les cris et les protestations du début se changèrent peu à peu en râles de plaisirs. Lydia se mit a bouger elle-même son cul pour s’empaler plus fort sur la queue.”Oh oui petit frère, vas -y, baise moi le fion. Défonce moi mon petit cul” se mit-elle à crier.”Tu aimes ça, hein petite garce.” “MOUIIII… Va-y… PLUS FORT!” hurla t’elle.Samantha lui ramona le colon de toutes ses forces. Elle cria de jouissance quand son frère inonda ses intestins.Il se retira complétement épuisé.Lydia commençait à rabaisser ses jambes.”Restes comme tu es” lui dit ANNA. “Maintenant, c’est à MON TOUR.”

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın